logo
fr en

ADANDIA, Marcos

MARCOS AdandiaNé en 1964 à Buenos Aires (Argentine), où il vit et travaille.



Marcos Adandia étudie la communication sociale à l’Université de Buenos Aires (UBA), l’histoire de l’art au Museo Nacional de Bellas Artes et la photographie à l’Escuela de Arte à Avellaneda.

Il participe à divers ateliers sur l’essai photographique sous la direction d’Adriana Lestido. Depuis 1990 il est photographe pour l’Agencia Argentina de Noticias, tout en collaborant à Pagina 12, Jornal do Brasil et aux magazines Rolling Stone, Tres Puntos, Noticias, Mother Jones et ELLE, parmi d’autres. Marcos Adandia développe par ailleurs des projets artistiques liés à la musique et aux livres.

En 1999, il reçoit le Premio Mención de La Casa de las Américas à La Havane (Cuba) pour son essai Diana et en 2003 la Mother Jones Foundation (San Francisco) lui décerne le prix du meilleur essai photographique pour Madre de Desaparecido.

Il a également donné des cours sur l’essai photographique à Morelia, Querétaro (Mexique) et au Centro de la Imagen de Mexico, ainsi qu’à Buenos Aires. Il a été exposé en Argentine, au Mexique, à Cuba, aux Etats-Unis et en France. Depuis 2005 il dirige le magazine culturel Dulce Equis Negra.



Marcos Adandia a exposé aux Rencontres d’Arles en 2010: « Les mères des disparus », Marcos Adandia à Arles.