logo
fr en

BOLIN, Liu

PORTRAIT-BOLINNé en 1973 dans la province de Shandong, Chine. 

Vit et travaille à Beijing, Chine. 


Artiste contestataire connu internationalement pour ses photos de lui-même dissimulé dans ses paysages, il expose dans les musées à travers le monde. Il appartient à la génération qui est arrivée à maturité dans les années 1990, lorsque la Chine a émergé des décombres de la Révolution culturelle et a commencé à profiter de la croissance économique rapide et une relative stabilité politique. Il se fait exproprier de son atelier le jour où le gouvernement chinois rase le quartier d’artistes dans lequel il habitait en 2005. Connu sous le nom de l’ « homme invisible », ses œuvres les plus populaires sont Hiding in the city (se cacher dans la ville), une série photographique qui a débuté en tant qu’art de la performance en 2006. 

Depuis sa première exposition à Pékin (1998), les travaux de Liu Bolin ont reçu une reconnaissance internationale. Parmi d’autres rendez-vous internationaux, ses photographies et sculptures ont été présentées dans les festivals majeurs de la photographie contemporaine tel que le festival des Rencontres d’Arles où il a participé  à l’exposition collective Chai-na / China en 2007 et effectué une Performance de camouflage. Il a également exposé en solo à la Dashanzi Art Zone de Pékin (2007), la galerie Bertin-Toublanc à Paris (2007), la galerie Eli Klein Fine Art à New York (2008), la galerie Boxart à Vérone (2008), ainsi que la Forma Fondation pour la photographie de Milan (2010).

Liu Bolin a effectué plusieurs séries photographiques: China Report (2007), en réponse à l’évolution constante de la société chinoise, croissance rapide et développement, Liu Bolin s’inspire des médias et créé des représentations de l’identité moderne et éphémère de la Chine : il crée sa série « China Report 2007 » (Rapport de la Chine 2007); Hiding in New York (2011)

En Février 2012, la Galerie Eli Klein Fine Art, qui représente l’artiste, annonce un projet de collaboration entre Liu et les couturiers Jean-Paul Gaultier, Valentino, Lanvin et Missoni qui a été présenté en mars 2012 dans le magazine Harper ‘s Bazaar. La Galerie Magda Danysz à Shanghai lui consacre pour la première fois une rétrospective composée du travail de l’artiste de ses débuts jusqu’à maintenant. La plupart des oeuvres exposées sont issues de son projet « Hiding in the City ». 

Il est représenté en France par la galerie Paris-Beijing.


Portrait: Liu Bolin à Venise, au cours de la séance de photos nommée Hiding in Italy (2010).