logo
fr en

CAMPEAU, Michel

PORTRAIT CAMPEAUNé en 1948 à Montréal (Canada), où il vit et travaille.



Les travaux de Michel Campeau jalonnent les quatre dernières décennies de la photographie contemporaine. Soucieux de les inscrire dans une intériorité à contre-courant du médium, et en rupture avec les conventions du documentaire, il expérimente à travers ses uvres les dimensions subjectives, narratives et ontologiques de la photographie. En 1994, Michel Campeau remporte le Prix international de la Photographie d’Higashikawa au Japon. Un survol rétrospectif intitulé les Images volubiles – Travaux photographiques, 1971-1996 a été organisé par le musée canadien de la Photographie contemporaine à Ottawa en 1996. En 2004, Plein Sud, centre d’exposition en art actuel à Longueuil a présenté l’exposition Arborescences. Beauté et paradoxes. La monographie DARKROOM, qui a été publiée en 2007 par les éditions Parr/Nazraëli Press a fait l’objet d’un dossier exclusif paru dans le magazine new-yorkais Aperture. La photographie alors utilisée pour illustrer de la page couverture fait désormais partie du programme Limited-Edition Photographs de la Fondation Aperture. Ses uvres sur les chambres noires ont été sélectionnées par le photographe et commissaire invité Martin Parr pour l’exposition New Typologies présentée lors du New York Photo Festival à Brooklyn en 2008. Lauréat de nombreuses bourses de recherche et de création et auteur de nombreuses monographies, Michel Campeau a reçu la bourse Jean-Paul Riopelle octroyée par le Conseil des arts et des lettres du Québec en 2009-2010. L’artiste est représenté par la galerie Simon Blais et ses uvres font partie de nombreuses collections muséales et institutionnelles.


Michel Campeau a exposé aux Rencontres d’Arles en 2010: « Photogénie du Labortorium »