logo
fr en

D’AGATA, Antoine

PORTRAIT_D'AGATANé en 1961 à Marseille, France. 

Vit et travaille dans le monde entier.


Antoine D’Agata quitte la France en 1983 pour une dizaine d’années. Alors qu’il séjourne à New York en 1990, son intérêt pour la photographie le conduit à s’inscrire à l’International Center of Photography où il suit notamment les cours de Larry Clark et de Nan Goldin.

En 1998 paraissent ses deux premiers ouvrages, De Mala Muerte et De Mala Noche. De 1999 à 2004, il est représenté par VU’ la galerie. En 2001, il publie Hometown et reçoit le prix Niepce. En septembre 2003 est inaugurée à Paris l’exposition intitulée 1001 Nuits, qu’accompagne la sortie de deux ouvrages, Vortex et Insomnia. L’année suivante, il intègre Magnum Photos et publie son cinquième livre, Stigma. En 2004 toujours, il tourne son premier court-métrage, Le Ventre du monde. L’année suivante paraît Manifeste. En 2006, le photographe tourne sa première fiction, Aka Ana, à Tokyo.

Il a notamment exposé en 2008 au Centre culturel français, Phnom Penh à Cambodge, à la Rat Hole Gallery, de Tokyo au Japon, ou encore à la Photographers’ Gallery de Londres, en Angleterre, en Espagne ou encore au Fotomuseum Winterthur en Suisse.


Antoine D’Agata a exposé aux Rencontres d’Arles en 2009, dans le cadre de l’exposition « Ça me touche » qui regroupe des invités de Nan Goldin: « Agonie » d’Antoine D’Agata, à Arles.