logo
fr en

DALI, Zhang

PORTRAIT DALINé en 1963 à Harbin (Chine).

Vit et travaille à Pékin.


Après des études de peinture et de design à l’Académie des Beaux-Arts en Chine, Zhang Dali se rend en Italie où il découvre l’art du graffiti. Reconnu comme le premier artiste graffiti chinois, Zhang Dali se met à peindre les murs en démolition de Pékin au début des années 1990. Entre 1995 et 1998, il peint à la bombe plus de deux mille fois sa tête chauve de profil, en immense, sur des immeubles pékinois, à côté des caractères « chai » peints par l’administration de la ville pour marquer les édifices qui vont être démolis. L’apparition de ces images devient le sujet d’un débat dans les médias à Pékin en 1998.

Début 2000, il aborde le sujet des migrations en produisant une importante série de sculptures en fibre de verre ainsi que des peintures représentant des AK-47, en hommage aux millions de personnes venues des quatre coins du pays pour démolir et reconstruire les villes.

Depuis peu, il poursuit son travail sur les migrants en l’incorporant dans un monde fantasmagorique peuplé d’animaux.

Ses expositions personnelles récentes comprennent Pervasion au musée d’Art He Xiangning (Shenzhen) et Second History à la Space SZ Gallery (Pékin). Il a exposé dans de nombreux pays, notamment au Centre international de la photographie (ICP, New York), à la Saatchi Gallery (Londres), à l’Institute of Contemporary Arts (ICA, Londres), au MoMA de San Francisco, au musée d’Art moderne CoBrA (Amsterdam), au Kunstnernes Hus (Oslo) et à la Biennale de Gwanju (Corée du Sud) 2006.



Zhang Dali a exposé aux Rencontres d’Arles en 2010: « La seconde histoire » et en 2007, dans le cadre de l’exposition collective « Chai-na / China »