logo
fr en

DELADERRIÈRE, François

PORTRAIT DELLADERRIERENé en 1972. Vit et travaille à Arles.



Diplômé de l’Ecole Nationale de Photographie d’Arles en 1999, il poursuit aujourd’hui un travail personnel et réalise des commandes portant essentiellement sur le paysage et l’architecture.

En 2003, il s’associe provisoirement avec trois autres photographes (Géraldine Lay, Céline Clanet et Geoffroy Mathieu) afin de s’interroger sur leur démarche respective. Il en résultera plusieurs expositions ainsi qu’un ouvrage collectif, Un Mince Vernis de Réalité, aux éditions Filigranes en 2005.

Son travail est présenté pour la première fois à la Galerie Le Réverbère dans le cadre de l’exposition Les pépinières en mars 2005. 

Les thématiques qu’il développe sont la plupart du temps liées au paysage, il réalise par exemple une série de photographies de l’autoroute A40 (entre la vallée du Rhône et Chamonix), ou aborde la montagne avec une importante commande à l’occasion de l’anniversaire de l’annexion de Nice et de la Savoie, édité en 2010 chez Actes Sud (Nice et Savoie, Un Regard Contemporain). 

Il bénéficie régulièrement d’invitations en résidences qui lui offrent la possibilité de poursuivre d’autres voies photographiques plus intimes. Ce travail en résidence a notamment fait l’objet d’une publication aux éditions Poursuite en 2011 (L’Illusion du Tranquille). Ces images, qui explorent la notion de territoire, sont extraites de leur contexte de prise de vue et juxtaposées de façon à créer des débuts de récits, des ambiances, laissant transparaître un certain regard sur le monde, entre douceur et inquiétude.

Source: Galerie Le Réverbère à Lyon, par laquelle François Deladerrière est représenté.


François Deladerrière a exposé aux Rencontres d’Arles en 2010, avec sa série Nice et Savoie: Un regard contemporain, au Magasin Electrique.