logo
fr en

GAO, Brothers

PORTRAIT-GAOGao Zhen est né en 1956, Gao Qiang en 1962, en Chine.

Ils vivent et travaillent à Pékin. 


Les frères Gao, Gao Zhen (1956) et Gao Qiang (1962), sont deux frères artistes originaires de la province du Shandong au nord-est de la Chine. Avec un chemin artistique original, ce sont aujourd’hui, deux des artistes les plus renommés de la communauté des nouveaux artistes chinois. Ils travaillent, à Pékin, au sein du Dashanzi Art District où ils ont leur propre galerie.


Les Gao ont initié leur collaboration artistique en 1985. Pour leurs oeuvres, ils recourent à la photographie, la photographie mise en scène, la sculpture, l’installation, la performance utilisant comme contexte les changements sociaux quotidiens en Chine, sans réussir à toujours éviter les problèmes politiques. C’est en 1989, lors de l’exposition d’art d’avant-garde chinois à Pékin, qu’ils acquièrent une renommée internationale, en mettant la sexualité en avant avec leur installation gonflable “Midnight Mass” (La messe de Minuit). Après l’installation “Crisis : The Great Crucifix” (Crise : le grand crucifix) en 1995, ils se tournent vers les images travaillées numériquement comme “Ruins” (Ruines) une pièce volante qui coupe un portrait de Mao. Depuis 2000, la photographie mise en scène est devenu leur technique principale avec les séries “Sense of Space” (le sens de l’espace) et “The Forever Unfinished Buildings” (Les édifices à jamais inachevés). Les frères Gao sont aussi célèbres pour leur sculpture sociale « Embrace » (Etreinte) un travail qui encourage les inconnus à se prendre dans les bras.

Commissaires d’expositions, historiens, théoriciens, ils sont également auteurs de plusieurs ouvrages dont “The Current State of Chinese Avant-Garde Art” (Etat des lieux de l’art d’avantgarde chinois) “Art Ecology Report” (Rapport sur l’écologie de l’art) et “How far can you Walk in One day in Beijing” (Jusqu’où peut-on marcher en un jour à Pékin).


Leurs oeuvres figurent dans les collections des plus importants musées d’art contemporain, tels le Moma et the Guggenheim Foundation (New York), Le Centre Pompidou (Paris) et the Victoria and Albert Museum (Londres).


Les frères Gao ont exposé aux Rencontres d’Arles en 2007: Un autre monde à l’Atelier de Mécanique. Cette même année les frères Gao ont aussi fait une performance: World Hug Day à Arles.