logo
fr en

GILLICK, Liam

PORTRAIT GILLICKNé au Royaume-Uni en 1964.

Travaille entre Londres et New York.


Parmi ses expositions personnelles, on compte notamment The Wood Way à la Whitechapel Gallery de Londres en 2002, A short text on the possibility of creating an economy of equivalence au Palais de Tokyo à Paris en 2005 et le projet de rétrospective Three Perspectives and a short scenario, au musée Witte de With (Rotterdam), à la Kunsthalle (Zurich) et au MCA (Chicago) en 2008-2010. Il est sélectionné en 2002 pour le prix Turner et en 2008 pour le Vincent Award du Stedelijk Museum (Amsterdam). Il est sollicité pour de nombreuses commandes, notamment par le Home Office (Londres) en 2005 et le Dynamica Building de Guadalajara (Mexique) en 2009.

En 2006, il participe à la création de unitednationsplaza, un projet d’école d’art libre qui voyagera de Berlin à Mexico. Gillick a par ailleurs publié de nombreux textes en parallèle de sa pratique artistique : Proxemics (Selected writing 1988-2006), ainsi que la monographie Factories in the Snowde Lilian Haberer, sont tous deux parus chez JRP-Ringier en 2007. Un volume d’essais critiques intitulé Meaning Liam Gillick est publié par MIT Press en 2009, ainsi que Allbooks, une anthologie de ses textes artistiques, la même année chez Book Works (Londres). De plus, il écrit pour de nombreux journaux et magazines d’art tels que Parkett, Frieze, Art Monthly, October et Artforum.

En 2009, Liam Gillick est sélectionné pour représenter l’Allemagne à la 53e Biennale de Venise. La dernière étape de sa rétrospective a lieu au Museum of Contemporary Art de Chicago en octobre 2009, et une importante exposition de ses uvres se tiendra à la Kunst- und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland (Bonn) en avril 2010. Il enseigne également à l’université de Columbia (New York) depuis 1997.


Liam Gillick a était nominateur pour le Prix Découverte des Rencontres d’Arles 2010. Il avait nominé les artistes suivants: Gilad Ratman, Marlo Pascual et Solmaz Shahbazi.