logo
fr en

GITAI, Amos

Portrait-Gitai-mediathequeNé le 11 octobre 1950 à Haïfa. 

Vit et travaille à Haïfa et Paris.


Amos Gitai, architecte diplômé du Technion (Haïfa, Israël) a obtenu un PhD d’architecture à Berkeley University (Californie, USA). Il participe à la guerre du Kippour en 1973, au cours de laquelle il est blessé. Attiré par la réalisation, il débute avec House (1980). Il réalise dès lors de nombreux films. Ses oeuvres lui valent une reconnaissance internationale, consacrée par de nombreux prix dans les plus grands festivals. Quatre de ses films sont présentés en compétition à Cannes (Kadosh, Kippour, Kedma, Free Zone), quatre autres à la Mostra de Venise (Berlin Jérusalem, Eden, Alila, Terre promise). Il a mis en scène pour le théâtre. La Guerre des fils de lumière contre les fils des ténèbres à la carrière Boulbon, festival d’Avignon 2009, puis au théâtre de l’Odéon en 2010, et proposé des installations vidéo (notamment News from Home News from House (Des nouvelles de la patrie, des nouvelles de la maison) au Kunstwerke de Berlin en 2006, Citations à la base sous-marine de Bordeaux en 2009, puis Traces au palais de Tokyo, Paris, 2010 et au Bauhaus de Dessau, 2012.

De nombreuses rétrospectives intégrales de son oeuvre ont été montrées dans le monde, et notamment à Londres (British Film Institute, 1989), à Paris (centre Pompidou, 2003), à São Paulo (2004), à Berlin (2006), à New York (Museum of Modern Art, 2009), ainsi qu’à Moscou, Tokyo et Jérusalem. Il a reçu le prix Rosselini en 2005 et en 2007, ainsi qu’un Léopard d’honneur décerné par le festival de Locarno en 2008. Il a publié chez Gallimard Mont Carmel (2003), Genèses (2009) et la correspondance de sa mère Efratia Gitai en 2011.


Amos Gitai a exposé aux Rencontres d’Arles en 2012: Architecture de la Mémoire à l’église des Frères-Prêcheurs.