logo
fr en

GOLDBLATT, David

PORTRAIT-GOLDBLATTNé à Randfontein (Afrique du Sud) en 1930.


David Goldblatt est le troisième fils d’Eli Goldblatt et Olga Light, tous les deux chassés de la Lituanie, avec leurs parents, par la persécution de la communauté juive locale dans les années 1890.

Attiré par la photographie lors de ses études au Krugersdorp High School, il veut travailler comme photographe pour des revues, métier quasi-inexistant à l’époque. S’inclinant devant les faits, il doit se contenter d’un poste chez son père, fournisseur de vêtements pour homme, à Randfontein. 

Depuis septembre 1963, il consacre le plus clair de son temps à la photographie, travaillant en grande partie hors studio pour le compte de diverses revues, sociétés et institutions en Afrique du Sud et à l’étranger. Depuis 1961, il poursuit également des projets personnels, explorations critiques de la société sud-africaine dont plusieurs ont fait l’objet d’expositions et/ou de publications.

En 1998 il est devenu le premier photographe sud-africain à exposer à titre personnel au MoMA, New York, avec l’essai « South Africa: the Structure of Things Then ».

Depuis 1999 il ausculte la vie post-apartheid de son pays, tout en explorant la photographie en couleurs. Ainsi a-t-il montré la série « Intersections » au Museum Kunst Palast à Düsseldorf en juin 2005 et à Camera Austria, à Graz, en novembre de la même année. Ses travaux figurent dans de nombreuses collections publiques de par le monde. Il a également publié de nombreux livres.


David Goldblatt a exposé aux Rencontres d’Arles en 2006: David Goldblatt à l’église Sainte-Anne.