logo
fr en

ITURBIDE, Graciela

PORTRAIT_ITURBIDENée en 1942 à Mexico.

Vit et travaille à Mexico.


Graciela Iturbide se tourne vers la photographie seulement à partir des années 1970, à la suite du décès d’une de ses filles. À l’université, elle rencontre son mentor, Manuel Álvarez Bravo, professeur, cinématographe et photographe et se met à prendre des images de la vie quotidienne, presque exclusivement en noir et blanc.

Le travail d’Iturbide témoigne d’un féminisme fervent, depuis sa toute première série, intitulée Angel Woman (1979) ou encore avec Our Lady of the Iguanas, dont la prise de vue s’est déroulée dans une ville dominée par les femmes. Connue à Mexico comme fondatrice du Conseil photographique mexicain, elle est désormais exposée dans de nombreux pays.

Elle a travaillé en Argentine et aux États-Unis, où elle a remporté le prix W. Eugene Smith. Plus récemment, elle s’est vu décerner le prix de la fondation Hasselblad (2008).


Graciela Iturbide a exposé aux Rencontres d’Arles en 2011: Graciela Iturbide à l’Espace Van Gogh.