logo
fr en

KARMITZ, Marin

Web_KARMITZNé le 7 octobre 1938 à Bucarest, Roumanie.

Diplômé de l’IDHEC en tant qu’opérateur, il est d’abord assistant réalisateur des cinéastes Jean-Luc Godard, Agnès Varda, Jacques Rozier.

En 1964, il réalise son premier court-métrage, Nuit noire Calcutta, d’après un scénario de Marguerite Duras. En 1966, il travaille avec Samuel Beckett à l’adaptation de Comédie, film qui fera scandale et sera primé 40 ans plus tard à la Biennale d’Art de Venise. Le premier long-métrage de Marin Karmitz, en 1967, est Sept Jours Ailleurs, avec Jacques Higelin, également sélectionné à la Mostra. En 1974, Marin Karmitz crée sa propre maison de production, MK2, et y adjoint rapidement une structure de distribution. En trente ans, il produit plus de cent films et en distribue près de trois cent cinquante. Godard, Resnais, Chabrol, Louis Malle, Kieslowski, Kiarostami, Paolo et Vittorio Taviani, Angelopoulos, Gus Van Sant, Jonathan Lossiter, Ken Loach, Jacques Doillon, Pavel Lounguine, Hong Sang Soo, Haneke et, tout dernièrement, le film en cours de production d’Abdelatif Kechiche ont été accueillis chez MK2. Un palmarès impressionnant a couronné ces films : trois Palmes d’Or à Cannes, trois Lions d’Or à Venise, un Ours d’Or à Berlin, trois nominations aux Oscars, vingt-cinq Césars et plus d’une centaine de prix dans les festivals Internationaux.

De nombreuses manifestations officielles ont rendu hommage au travail de Marin Karmitz depuis les années 1980 jusqu’à aujourd’hui : la Cinémathèque Française, le Centre Georges Pompidou, le MoMA, les cinémathèques de Tel Aviv, Madrid, Munich et Boulogne, etc. Marin Karmitz a également reçu des nombreux prix pour sa carrière de producteur à travers le monde.

Très impliqué dans l’art contemporain, il a présidé le Centre d’Art contemporain du Château d’Oiron de 1991 à 1996, a été nommé vice-président des Amis du Musée du Jeu de Paume jusqu’en 2004, a été membre du jury du Prix Altadis Arts Plastiques et du jury du Premier Prix Marcel Duchamp et est membre du jury Prix Artcurial du livre d’art contemporain.

En 1995, il a publié un livre de mémoires intitulé Bande à part. Et en 2003, chez Hachette Littérature, un livre d’entretiens avec Stéphane Paoli, Profession Producteur.

Président du groupe Création culturelle, compétitivité, cohésion sociale du XIe Plan en 1992, membre de la Commission pour la nouvelle télévision publique (Commission Copé) en 2008, il est nommé par le président de la République Nicolas Sarkozy délégué général du Conseil pour la création artistique en janvier 2009.

Il a été commissaire de l’exposition Silences au musée d’Art moderne et contemporaine de Strasbourg du 17 avril au 20 août 2009, reprise au musée d’Art moderne et contemporain Berardo à Lisbonne, fin octobre 2009. Marin Karmitz préside la Chambre Philarmonique depuis 2004. Il présente pour la première fois sa collection de photographies riche de plus de 200 oeuvres lors des Rencontres d’Arles 2010.

Marin Karmitz a exposé aux Rencontres d’Arles en 2010: Un parcours dans la collection photographique de Marin Karmitz à l’église des Frères-Prêcheurs.