logo
fr en

LAY, Géraldine

Portrait-Geraldine-LayNée en 1972 à Mâcon.

Vit et travaille à Arles.


Diplômée de l’ENSP en 1997, Géraldine Lay s’est associée à Céline Clanet, François Deladerrière et Geoffroy Mathieu pour un projet collectif publié sous le titre : Un mince vernis de réalité (Filigranes). En 2006, elle initie une série de portraits dans les rues de Rome grâce à une bourse du Septembre de la photographie de Lyon. Elle poursuit cette recherche dans Les failles ordinaires dans le du nord de l’Europe grâce à une bourse de la région PACA et de la DRAC (2007-11). Le centre d’Art contemporain de Saint-Gaudens et Image/imatge à Orthez puis Phautomnales l’ont invitée en résidence. La série sera publiée aux éditions Diaphane sous le titre Où commence la scène, accompagnée d’un texte de François Bon. Ses images ont aussi été exposées à l’Espace Malraux à Chambéry, à l’Atelier de Visu à Marseille, à la galerie Le Réverbère à Lyon, à Paris Photo, à l’artothèque de Grenoble et à la galerie du Château d’Eau de Toulouse. Les failles ordinaires avec un texte de J. Damez sera publié chez Actes Sud à l’occasion de cette exposition. Depuis 2005, Géraldine Lay est représentée par la galerie Le Réverbère à Lyon.


Géraldine Lay a exposer aux Rencontres d’Arles en 2012: Les failles ordinaires au Capitole.