logo
fr en

LEWIS, Mark

PORTRAIT-LEWISNé a Hamilton, au Canada, en 1957.

Il vit et travaille a Londres où il a d’abord suivi une formation artistique auprès de Victor Burgin. Après des travaux photographiques de nature documentaire, pour lesquels sa pratique s’accompagne d’une abondante production théorique, il s’intéresse à un champ entremêlant délibérément l’Histoire de l’art et l’interrogation politique.

Depuis le milieu des années 90, il a décidé, de se consacrer au cinéma. En 1995 « Cinema in parts », que l’on peut traduire Cinéma en morceaux, remet en cause le principe d’unité narrative et idéologique au service duquel le cinéma a toujours été employé. Les films produits par Mark Lewis sont destinés à des lieux dédiés à l’art : galeries, musées, expositions. Mis en boucle la plupart du temps et projetés au mur, ces films doivent être regardés à la manière de tableaux mobiles pendant la projection desquels le spectateur est toujours libre de quitter la salle. Algonquin Park a été filmé en septembre 2001 ; il s’agit d’ un plan, et d’un seul, sur un lac embrunmé.

Mark Lewis est représenté en France par la galerie cent8.

Mark Lewis a exposé aux Rencontres d’Arles en 2007: Jeff Wall / Mark Lewis, Regarder.