logo
fr en

LOPPARELLI, Philippe

PORTRAIT-LOPPARELLINé en 1963 à Metz, France.

Vit et travaille à Paris.


Il est diplômé des Beaux Arts en 1989, il publie dans la presse l’année suivante son premier reportage Paysages Ephémères   sur le démantèlement de la sidérurgie lorraine, sa région d’origine.

Il collabore alors avec de nombreux magazines tels que Géo, Télérama, DS… En 1996, après un travail de deux ans sur le cirque traditionnel en France, il publie ses images accompagnées de nouvelles de Marie Pierre Losfeld dans un livre Quel Cirque ? (éditions Marval). La même année, il rejoint le collectif de photographes Tendance Floue et il commence un travail sur les îles en tant qu’espaces oniriques après un deuxième voyage dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises et en Islande. Ce travail se poursuit parallèlement à son projet Electrotopia sur la génération électro en Europe. 

L’ensemble de son travail a reçu plusieurs prix tels que : Le prix Leica de la ville de Montpellier (1991), la Bourse de la Fondation Hachette (1993), la Bourse de la Ville de Paris (1996).


Philippe Lopparelli a exposé aux Rencontres d’Arles en 2011: Tendance Floue, Passage à l’acte au Magasin Electrique (exposition collective); en 2005: Electrotopia à l’église Saint-Blaise et en 2004: Collectif Tendance Floue / Magazine Géo à l’église de Barcarin.