logo
fr en

NORI, Claude

PORTRAIT_NORINé en 1949 à Toulouse. 

Vit et travaille à Biarritz.

C’est en 1968 que Claude Nori découvre la photographie alors qu’il se destinait à devenir réalisateur. En 1974, il monte à Paris, se lie d’amitié à Bernard Plossu et fonde avec un collectif de photographes et de critiques, Contrejour, à la fois journal, maison d’édition et galerie à Montparnasse. Le lieu devient rapidement un espace de rencontre et de diffusion de la Nouvelle Photographie.

Après avoir travaillé pour Vogue et Daily Telegraph Magazine, il sort en 1976 son premier livre de photographies, Lunettes, préfacé par Agnès Varda, suivi d’un roman aux éditions du Seuil dédié à la photographe Donna Ferrato, plusieurs films et livres consacrés aux thèmes du flirt adolescent et de l’Italie. En 1981, il publie La Photographie française des origines à nos jours, réédité en 2010 aux éditions Flammarion. En 1984, il participe au Viaggio in Italia, le projet de Luigi Ghirri qui est l’une des toutes premières campagnes photographiques subjectives sur l’Italie. En 1999, il fonde avec son épouse Isabelle Nori, le festival Terre d’Images à Biarritz, la revue Photo Nouvelles et le magazine Revista.

En juin 2011, après une interruption de plus de quinze ans, il redonne vie aux éditions Contrejour et publie La Géométrie du flirt suivit de Jours heureux au pays basque. Ses dernières expositions ont eu lieu au festival Photomed et au Château d’eau à Toulouse.

Claude Nori a exposé aux Rencontres d’Arles en 2012: Contrejour, une affirmation française au couvent Saint-Césaire.




Portrait de Claude Nori : avec l’aimable autorisation d’Isabelle Nori.