logo
fr en

NURIDSANY, Michel

PORTRAIT-NURIDSANYNé le 29 avril 1938 à Neuilly.

Vit et travaille « partout ».


Outre son activité de critique au Figaro (1971-2002) à France Culture et à Arts Press, la pratique artistique de Michel Nuridsany se développe dans trois domaines : les arts visuels, le cinéma et la littérature.

Michel Nuridsany a réalisé une dizaine de films et vidéo sur des artistes comme Klossowski, Boltanski, Lavier, Le Gac et « Bastien et Bastienne ». Il a écrit le scénario de « Léonor » pour Juan Luis Bunuel avec Michel Piccoli et Liv Ulmman. 

L’artiste a dirigé les collections « Textes » (Flammarion) et « Littératures » (Bibliothèque Nationale) mais a aussi publié une trentaine d’ouvrages dont « Warhol » (Biographie/Flammarion), un roman « Ce sera notre secret M. Watteau » (Flammarion), ou encore les livres « 100 chefs d’oeuvres de la peinture » et « L’art contemporain chinois » (Flammarion).

Michel Nuridsany a dirigé la partie française aux biennales de Sao Paulo (1985), Le Caire, Alexandrie (2001).

Il fut commissaire des expositions:  Ils se disent peintres, ils se disent photographes  (1980) au Musée d’art moderne de la ville de Paris, C’est pas du cinéma  (vidéo) au Fresnoy (2002) Les nouveaux Réalistes  à Pékin, Shanghai, Canton (2003)  Fraîcheur de vivre  (vidéo) à Canton, Shanghai, New Delhi, Macao, Jakarta, Alger, Saint Etienne, Riga (2004-2007),  Génération vidéo  (Vidéo Chinoise) à la maison européenne de la photo (2004).

Il fut directeur des Rencontres d’Arles en 1995 et le président du jury du film sur l’art de Montréal en 2009. En 2009, Michel Nuridsany a été nominateur pour le Prix Découverte des Rencontres d’Arles. Il a nominé Adrien Missika qui a présenté sa série Space between à la Grande Halle.

Il est chevalier des arts et lettres et Chevalier du Tastevin.