logo
fr en

REED, Eli

Né en 1946 à Linden, New Jersey, Etats-Unis.

Vit à Austin, Texas.

Diplômé de la Newark School of Fine and Industrial Arts, où il étudie l’illustration picturale, Eli Reed débute dans la photographie en 1970, conseillé par l’artiste-photographe Donald Greenhaus. Il travaille pour les journaux à New York, dans le Michigan et en Californie. Il part en reportage en Amérique centrale (1982) et au Liban. Il reste notamment quatre mois à Beyrouth, en 1983 / 1984, au moment des deux attentats contre un bâtiment américain et un poste français qui feront au total plus de 300 morts. Il y retourne en 1987 et publie l’année suivante « Beirut : City of Regrets ». Il devient membre de Magnum en 1988. La même année, il commence un essai sur la pauvreté, notamment des enfants, et qui prendra la forme d’un documentaire, réalisé avec Scott Fraser et diffusé par la NBC : “America’s Children : Poorest in the Land of Plenty”.  En 1992, il réalise lui-même un documentaire, “Getting Out”, sur les gangs de Detroit, et collabore avec Robert Altman sur son film “Kansas City”, en 1995. Le racisme est également l’un de ses thèmes favoris comme le prouve son livre “Black in America” (1997) qui fait référence dans ce domaine.

Eli Reed continue de collaborer avec la plupart des grands magazines américains et donne des cours de photojournalisme à l’université d’Austin, dans le Texas. Entre autres distinctions, il a reçu la bourse Neiman de l’Université d’Harvard (1982), le Nikon World Understanding Award (1983), le Overseas Press Club Award (1983), le World Press Award et la Leica Medal of Excellence (1988) ainsi que le W. Eugene Smith Grant (1992).

En 1983 il rejoint l’agence Magnum. 

Les travaux de Eli Reed ont été projetés au Théâtre Antique d’Arles en 2012, en écho aux trente ans de l’ENSP (une vingtaine de photographes de l’agence Magnum Photos ont évoqué sur scène leurs premières photographiques): Eli Reed aux Rencontres d’Arles 2012.


Source : Magnum Gallery