logo
fr en

RIFFLET, Maxence

PORTRAIT-RIFFLETNé en 1978.

Vit et travaille à Aubervilliers (France).


Maxence Rifflet et Gil Gonzalez-Foerster se sont rencontrés à Chengdu, capitale du Sichuan, qui subissait en 2006 des bouleversements urbains et humains majeurs. Avec 10 millions d’habitants, la capitale du Sichuan ne cesse de s’étendre, de grignoter sa campagne fertile et attire les paysans que la terre ne nourrit plus.

À l’Est, Chengdu se débarrasse de ses usines. Les cités d’une classe ouvrière désormais sans statut social sont détruites. Les migrants y débarquent : ils fournissent la main d’œuvre illégale pour construire un futur résidentiel.

Entre enquête, récolte d’informations et d’images, de témoignages et de traces, Maxence Rifflet et Gil Gonzalez-Foerster ont formé une « équipée » qui tient compte de leurs positions subjectives, des accidents de parcours, dans laquelle leur relation à l’autre, leur présence, ont une place entière.

Maxence Rifflet a exposé aux Rencontres d’Arles en 2006 avec Gil Gonzalez-Foerster, nominé par Yto Barrada pour le Prix Dialogue de l’Humanité: Chengdu, Hiver 2006 au Magasin Electrique.