logo
fr en

ROGER, Henri

PORTRAIT-ROGERNé en 1969, France.

Mort en 1946.


Le 6 juin 1881, Henri Roger note dans son carnet « cliché n° 1 : Henri chambre (dev. Armoire) ». Il vient d’expérimenter pour la première fois le procédé photographique et ne s’en passera plus. Henri Roger pratiquera divers procédés, changeant d’appareil et de format au gré des évolutions techniques.

Sa famille devient rapidement son sujet de prédilection. Portraits, autoportraits, scènes de groupe, les chroniques de la vie familiale deviennent l’occasion de jeux, de mises en scène, de déguisements et de trucages qui témoignent du goût de leur auteur pour l’expérimentation et la fantaisie.

Passionné d’astronomie, il capture les éclipses totales du soleil de 1896 puis celle de 1912 depuis la tour Eiffel dont il avait suivi la construction avec fascination.

Henri Roger continuera jusqu’à sa mort à consigner méthodiquement l’univers familial et ses voyages de plus en plus lointains.

Il laisse un ensemble de 9 000 photographies à l’Agence Roger-Viollet.

Le travail d’Henri Roger a été exposé aux Rencontres d’Arles en 2008: Trucs et trucages, au Musée départemental de l’Arles antique.