logo
fr en

SCHNEIDER, Stefanie

PORTRAIT-SCHNEIDERNée en 1968 en Allemagne, à Cuxhaven.

Vit entre Berlin et Los Angeles.


Les mises en scène éblouissantes de Stefanie Schneider se situent dans l’ouest américain. Aux confins d’une supraréalité insaisissable, ses séquences photo diffusent un climat d’intrigue et abritent des personnages fantasmatiques.

En travaillant avec du film Polaroïd périmé, Stefanie Schneider intègre à son oeuvre le processus de mutation aléatoire des substances chimiques du film.

Les explosions de couleur qui se propagent en surface atténuent l’ancrage du photographe dans la réalité et plongent ses personnages dans des paysages oniriques extatiques. Comme les séquences vacillantes d’un vieux road movie, les images de Schneider semblent s’évaporer avant même d’avoir existé. Leur réalité éphémère se manifeste à travers des signes discrets et de mystérieux motifs. Les photos de Schneider refusent de succomber à la réalité. Elles préservent les confusions qui règnent dans le rêve, le désir, la réalité et la fiction.

Stefanie Schneider a obtenu sa maîtrise de Beaux-Arts en design graphique à la Folkwang Schule Essen en Allemagne. Son travail a déjà fait l’objet d’expositions à la Städtische Ausstellungshalle am Hawerkamp à Münster, à la Kunstallianz à Berlin, à l’Institut für Neue Medien de Francfort, au Nassauischer Kunstverein à Wiesbaden, au Kunstverein de Bielefeld et de Recklinghausen ainsi qu’au Museum für Moderne Kunst Passau. Elle est représentée par la Galerie Robert Drees, Hanovre.

Stefanie Schneider a exposé aux Rencontres d’Arles en 2008, nominée par Nathalie Ours pour le Prix Découverte: 29 PALMS, CA à la Grande Halle.