logo
fr en

WEARING, Gillian

PORTRAIT-WEARINGNée en 1963 à Birmingham, Angleterre.

Vit et travaille à Londres.


Gillian Wearing a étudié les beaux-arts au Goldsmith’s College de Londres de 1987 à 1990, et a passé un diplôme d’art et de design à la Chelsea School of Art de 1985 à 1987.

Elle expose pour la première fois en groupe au Diorama Art Centre de Londres en 1991. Elle a ensuite participé à des expositions collectives dans le monde entier, dans des institutions aussi prestigieuses que le Capc Musée d’Art Contemporain de Bordeaux (Traffic, 1996), le Kunstverein de Hambourg (Fast Forward Body Check, 1998), le Tate Modern de Londres (Tate Modern Collection, 2000) ou le MoMA de New York pour sa réouverture en 2004 (Inaugural Show : MoMA reopening).

Sa première exposition personnelle a lieu en 1993 (City Racing, Londres), puis l’année suivante à la galerie Maureen Paley à Londres, qui la suit depuis 1994. Les manifestations se succèdent en Angleterre mais aussi en France (Paris, Dijon), à New York, Bruxelles, Amsterdam, Rome, etc. Plus récemment, l’exposition Mass Observation a voyagé entre L’ICA de Philadelphie, le Musée d’art contemporain de Montréal et le Museum of Contemporary Art de Chicago, en 2003, où elle a été accompagnée d’un catalogue. Sa série Album a également fait l’occasion d’une exposition à New York et à la galerie Maureen Paley la même année.

Depuis ses débuts, le travail de Gillian Wearing est suivi par de nombreuses publications, principalement dans de grands journaux ou magazines spécialisés. Le Musée d’art Moderne de la Ville de Paris lui a consacré une monographie en 2001 (Gillian Wearing « Sous influence »), ainsi que la Fondation Caixa à Barcelone, la Serpentine Gallery et les éditions Phaidon Press à Londres, en 2000-2001.

Gillian Wearing a exposé aux Rencontres d’Arles en 2005, nominée par Ute Eskildsen pour le Prix Dialogue de l’Humanité: Album au Magasin Electrique.