logo
fr en
close post
2 août 2017

Basma Alsharif, Prix Découverte, Rencontres d’Arles 2016

ARTISTE PRÉSENTÉE PAR MOUNA MEKOUAR
TROMPE L’OEIL

Le travail de Basma Alsharif se glisse dans les failles de l’histoire pour révéler des moments, des lieux, des faits, fictifs ou réels. Naviguant constamment entre passé et présent, elle propose de reconstituer des moments de vie, de raconter des récits, imprégnés ou non de souvenirs réels ou imaginaires. Il émane de ces jeux d’incursions entre mémoire individuelle et mémoire collective une écriture visuelle aux formes et combinaisons hybrides. L’artiste joue de la manipulation des images, de l’usage de diff érentes techniques, du montage et du collage sonore pour créer visuellement d’étranges collisions.
Mouna Mekouar

 

Mon travail s’intéresse avant tout à la relation qu’entretiennent la condition humaine et le nationalisme.
À l’aide de photographies, de films, de vidéo, de sons et de textes, j’interroge les écarts et les glissements qui se produisent à travers la représentation, ainsi que la violence, l’indiff érence et le plaisir que cela procure. J’aborde la politique à un niveau viscéral, à l’aide de travaux caractérisés par leurs qualités lyriques et immersives. Je crée des environnements familiers afi n de nous pousser à vivre des expériences perturbantes.
La vie de famille, l’histoire et l’intimité sont référencées dans un travail qui se concentre avant tout sur l’expérience de la violence de l’histoire passée au filtre de la représentation.
Trompe l’oeil est une installation qui s’empare de l’espace de l’exposition pour ré-établir une pièce dans laquelle tous les éléments qui constituent la mise en scène sont autant de perturbations de la scène elle-même. Abritant les fantômes d’une histoire dure qui se tapit dans notre présent, cette oeuvre explore les fonctions essentielles de la photographie d’aujourd’hui, que ce soit en tant qu’archive, qu’histoire, que représentation du présent ou que vision pour le futur.
Basma Alsharif

Tirages réalisés par Processus, Paris.
Encadrements réalisés par Circad, Paris.
Exposition présentée à la Grande Halle.