logo
fr en
close post
2 août 2017

Beni Bischof, Prix Découverte, Rencontres d’Arles 2016

ARTISTE PRÉSENTÉ PAR STEFANO STOLL

Artiste plasticien inclassable, Beni Bischof sculpte autant l’argile que le métal ou le chewing-gum, peint à l’aquarelle, dessine avec ses doigts, s’inspire avec humour de l’art brut comme de la saucisse de Saint-Gall. Son recours important à la photographie se caractérise par la réappropriation d’images existantes trouvées sur Internet ou détournées des médias traditionnels. Ses manipulations numériques absurdes comme ses interventions physiques parfois brutales révèlent une filiation dadaïste mâtinée d’esprit néo-punk. Prolifique et chaotique, drôle et contestataire, son oeuvre à entrées multiples se distingue par sa liberté d’interpréter la complexité des phénomènes sociaux. Ses magazines, ses installations et ses détournements visuels sont autant de tentatives de réinjecter du sens et du potentiel poétique dans le flot médiatique permanent. Et finalement de rappeler qu’une image reste avant tout une représentation mentale.
Stefano Stoll

Je travaille sans retenue, à l’intuition. Je m’amuse à condenser le grotesque, le ridicule, le banal et l’absurde de façon ironique et énigmatique en utilisant une grande variété de médias. En plus de mes dessins, collages, peintures, sculptures et installations, la revue Lazer Magazin , que j’autopublie, lancée en 2015, atteste de mon inextinguible fièvre créatrice. Je transforme des pensées spontanées sur des sujets politiques ou sociaux en des messages comiques et bizarres, des mots et des symboles d’une immédiateté désarmante. Dans le même mouvement, je traduis le monde illusoire et prometteur du glamour en de subtiles citations d’images et de textes. Je considère la banalité de la vie quotidienne avec autant de mépris que les drames de la vie politique. Mon matériau provient de romans de gare, de magazines de mode, de publicités et du monde virtuel. Je veux briser la précieuse illusion de la prétendue exclusivité et présenter une vision consternante de la société.
Mon approche intuitive et mon assimilation permanente du monde qui m’entoure sont basées sur une stratégie qui devient évidente pour peu que l’on soit attentif à l’interaction débridée de matériaux extrêmement variés. Je traduis allègrement divers contenus provenant des médias de masse en des oeuvres d’art contemporaines sophistiquées. Mon travail se développe d’une manière à la fois fluide et explosive. Mes images décrivent la vie, dans toute sa joie et sa tristesse, dans son caractère confus et burlesque, cette vie que j’aime à représenter en des tonalités sombres.
Beni Bischof

Tirages réalisés par l’artiste et Picto, Paris.
Encadrements réalisés par Circad, Paris.
Exposition présentée à la Grande Halle.