logo
fr en
close post
11 juillet 2014

Bons baisers des colonies, Safia Belmenouar

La carte postale fait partie de notre imaginaire, elle est aussi, par sa très large diffusion, un support idéologique privilégié. Les cartes postales coloniales présentées ici s’échangeaient entre Occidentaux et restaient ignorées de celles qui y étaient représentées. À travers elles, la métropole croyait découvrir des peuples quand il ne s’agissait que de représentations. Ici, les femmes n’ont pas de nom, elles ne sont que des «types». Le corps est une marchandise comme une autre, soumise à une exigence d’exotisme. Cette représentation exotique et érotique des corps n’est qu’une construction idéologique de plus, côté féminin. Bons baisers des colonies offre un regard contemporain sur cette iconographie sans méconnaître les contextes historiques qui en on fait le produit d’une domination à la fois masculine et coloniale. Ces femmes issues des quatre coins de l’Empire ont en commun une seule constante : elles ne sont pas sujets de leur propre histoire. Pure construction du regard, la carte postale coloniale élude les femmes réelles, leur complexité, en un mot leur altérité.

Safia Belmenouar



Commissaire de l’exposition: Safia Belmenouar.

Encadrements réalisés par Circad, Paris.



Exposition présentée au Bureau DesLices, Rencontres d’Arles 2014.