logo
fr en
close post
9 juillet 2014

Martin Parr & Wassinklundgren, Les Livres de photographies chinois

Au cours des dix dernières années, le livre de photographie a acquis un nouveau statut dans l’histoire de la photographie. Des courants critiques novateurs ont fait considérablement évoluer notre façon d’appréhender la culture de ce médium en étudiant des territoires que l’on néglige trop souvent, tels l’Amérique du Sud ou l’Afrique. Jusqu’à aujourd’hui, seuls trois livres de photographie chinois avaient intéressé les historiens, bien qu’en la matière l’exemple de la Chine soit passionnant. Cette exposition créée à Arles en co-production avec Aperture révélera pour la première fois l’étendue et la diversité de cet héritage. Divisée en six sections, chacune consacrée à une période historique, elle ravira et comblera la curiosité des amateurs de livres de photographie. Avec pour point de départ un corpus sélectionné par Martin Parr et l’équipe de photographes néerlandais WassinkLundgren, basés à Londres et à Pékin, Les Livres de photographie chinois a nécessité une somme de recherches sans précédent et en dit long sur la Chine et sur les bouleversements qu’elle a connu ces 150 dernières années. 



Commissaires de l’exposition : Martin Parr et WassinkLungren.


Textes écrits par Gu Zheng, Raymond Lum, Gerry Badger, Stephanie Tung, et Ruben Lundgren.

Exposition coproduite par la fondation Aperture et les Rencontres d’Arles, Avec le soutien d’Air France.

L’exposition Les livres de photographies chinois n’aurait pas été réalisable sans la généreuse subvention de la China Art Foundation.

Le livre qui accompagne l’exposition a été rendu possible par les contributions des soutiens d’Aperture que sont Celso Gonzalez-Falla, Sondra Gilman, Marina et Andres E. Lewin, ainsi que David Solo.


Papier peint réalisé par Picto, Paris. Encadrement réalisé par Circad, Paris.

Exposition présentée au Bureau DesLices, Rencontres d’Arles 2014.