logo
fr en
close post
28 août 2012

Olivier Cablat, Egypt 3000

Le projet Egypt 3000 traite de la relation complexe que l’Égypte contemporaine entretient avec son glorieux passé. Le projet a pris naissance entre octobre 2003 et juin 2004, alors que je travaillais pour un programme du CNRS à Karnak, dans le sud de l’Égypte. Le programme consistait principalement à identifier et photographier des objets trouvés lors de fouilles archéologiques. Il s’agissait également de réaliser des prises de vue de reportage sur les différentes activités de fouille et de restauration réalisées autour du temple d’Amon, ainsi que des montages numériques complexes qui reconstituaient les parois du temple et servaient de matériel d’étude pour les égyptologues.

En parallèle de ce travail, je collectais de nombreux objets et images, qui m’ont permis de mettre en place des recherches artistiques, dans la continuité de ce que j’avais pu réaliser précédemment dans le sud de la France.

L’intention initiale du projet Egypt 3000 était de me baser sur une matière première issue du quotidien égyptien contemporain, sans jugement hiérarchique sur sa nature et d’y appliquer le traitement opéré par la recherche scientifique sur les objets antiques.

Le projet s’est construit sur plusieurs années, pendant et après mon voyage Des années de construction, de recomposition, de poursuite d’une forme documentaire affranchie du systématisme de la série ou de condescendance propre à la « Photographie de voyage ».

Le projet a ainsi pris la forme de trois ensembles distincts : Pour une archéologie contemporaine, Karnak/Louxor, 2004-2009, les reproductions d’objets trouvés à Karnak et Louxor et traités sur le même mode que les objets antiques par la recherche scientifique, 300 days and a day, 2003-2011, une série documentaire relatant 300 jours de recherche documentaire et mêlant séries typologiques, photomontages numériques complexes aux références post-orientalistes et Enter the pyramid, 2006-2012, une installation numérique documentaire, composée en HTML avec un ensemble d’images trouvées sur Internet à l’aide du mot-clé « pyramid ».


Exposition présentée aux Forges, Parc des Ateliers, Rencontres d’Arles 2012.