logo
fr en
close post

Duck, une théorie de l’évolution
/ Duck, a Theory of Evolution

Grande Halle, parc des Ateliers
Arles 2015, les Rencontres de la photographie

3 août 2015

Olivier Cablat – Duck, une théorie de l’évolution

Grande Halle, parc des Ateliers

 

En 1930, Martin Maurer, un fermier de Flanders dans l’état de New York, décide de faire construire un bâtiment en forme de canard. Il cherche à faire la promotion de ses élevages de canards. En 1972, Robert Venturi, Denise Scott Brown et Steven Izenour réalisent une étude sur l’architecture de la ville de Las Vegas dans laquelle ils définissent les concepts d’une architecture populaire, fonctionnelle et commerciale. Il en ressort deux types principaux de bâtiments : le Hangar décoré et le canard (Duck), une architecture dont la forme épouse pleinement le contenu fonctionnel ou commercial du bâtiment. En 2014, Olivier Cablat décide de réactiver le concept du DUCK en constituant une archive composée de ses propres photographies, de publications numérisées et d’images collectées sur Internet. Le projet propose une étude généalogique du canard et de son évolution vers des formes mobiles et plus ou moins éloignées du concept d’origine, ainsi qu’une réflexion sur le rapport entre une œuvre et les formes qu’elle peut emprunter.

 

 

Avec le soutien de la Confédération suisse.

Projet initialement produit par le festival Images (Vevey, Suisse), lauréat de la bourse Nestlé dans le cadre du Grand Prix international de photographie de Vevey 2013-2014.

Publication : DUCK, A Theory of Evolution, éditions RVB books/festival images, 2014.

Exposition présentée à la Grande Halle, parc des Ateliers.