logo
fr en
close post
23 juillet 2015

Raymond Hains, photographe, Rencontres d’Arles 2015

CHEZ LES COMMERÇANTS DE LA ROQUETTE

 

Raymond Hains est l’une des figures les plus marquantes de l’histoire de l’art contemporain, un sérieux inclassable. Même s’il a signé la Déclaration constitutive du nouveau réalisme dans l’atelier d’yves Klein en octobre 1960, son travail d’affiches lacérées et ses grandes pochettes d’allumettes font partie de ses œuvres les plus connues. dès les années 1940, il s’intéressa à la photographie. Cette exposition présente une trentaine de photographies prises lors des périples et vagabondages de l’artiste. Pour les découvrir, le visiteur sera à son tour invité à déambuler dans le quartier arlésien de la roquette, chez les commerçants participant à cette exposition insolite, parmi lesquels un traiteur exquis, un très bon bistrot, un appétissant magasin de légumes, un salon de livres et de thé, une supérette familiale et un fleuriste passionné. raymond hains aurait adoré l’idée, une fois de plus, de ne jamais être là où on l’attend. Ce parcours, composé de neuf lieux, s’étend de la rue des Porcelet à la place Antonelle en passant par la pharmacie van Gogh et le petit Casino. raymond hains aurait très certainement composé un calembour inouï avec « van Gogh », « Casino » et « Porcelet » ! quelle que soit la technique utilisée, raymond hains, désigné par Iris Clerc comme « le roi du calembour métaphysique », insuffle dans ses images son esprit quasi indescriptible.

Cyrille Putman

 

Commissaire de l’exposition : Cyrille Putman.

Exposition présentée chez neuf commerçants arlésiens : Room Service, Le Mangelire, Citrouille & Ratatouille, Le Gibolin (rue des porcelet), L’Antonelle, La Foire aux plantes, Casino (place Antonelle), Le Comptoir des Porcelets (rue des porcelets), L’Agence arlésienne (place paul-Doumer). Des œuvres de l’artiste seront également présentées au dos des bicyclettes
de la compagnie Taco & Co.