logo
fr en
close post
19 juillet 2015

Sandro Miller, Rencontres d’Arles 2015

Sandro Miller – Malkovich, Malkovich, Malkovich : Hommage aux maîtres de la photographie

 

À 16 ans, lorsqu’il vit pour la première fois le travail d’Irving Penn, Sandro Miller sut qu’il voulait devenir photographe. En grande partie autodidacte, il se forma en étudiant les livres des plus grands artistes de l’histoire de la photographie. Par le biais de leurs images, il acquit l’art de la composition, de la lumière et du portrait. Plus de trente ans plus tard, avec des clients allant de Forbes, GQ et Esquire à American express, Coca‐Cola et BMW, Sandro Miller est considéré comme l’un des meilleurs photographes de publicité au monde.

Son succès commercial lui permettant de poursuivre ses projets personnels, il a travaillé à Cuba, photographié des musiciens de blues américains ainsi que diverses troupes de danse, et fait de nombreuses expériences photographiques avec John Malkovich, son collaborateur et ami de longue date. Miller rencontre Malkovich pour la première fois à la fin des années 1990 lorsqu’il travaille pour le Steppenwolf Theater. seize ans plus tard, leur collaboration continue, à l’image de leur dernier projet, Malkovich, Malkovich, Malkovich : hommage aux maîtres de la photographie.

En 2013, Sandro Miller décide de rendre hommage aux hommes et aux femmes dont les photographies ont influencé sa carrière. Après avoir sélectionné 41 images à imiter, Miller contacte Malkovich qui accepte immédiatement de participer au projet. « John est la personne la plus brillante, la plus prolifique que je connaisse, affirme Sandro Miller. son génie n’a pas d’égal. Si je lui suggère une humeur ou une idée, il est capable, en l’espace d’un instant, de se métamorphoser littéralement sous mes yeux. Il a une telle confiance en mon travail et en notre démarche… J’ai une chance inouïe de l’avoir comme ami et collaborateur. » Dans Malkovich, Malkovich, Malkovich, John Malkovich fait montre de sa propension à se transformer tel un caméléon en Albert Einstein, Che Guevara, John Lennon ou Andy Warhol. Grâce à ce talent immense et à l’incroyable œil photographique de sandro Miller, cette série rend hommage à l’histoire de la photographie à travers le génie d’un photographe et de sa muse.

Catherine Edelman,
directrice de la galerie Catherine Edelman, Chicago

 

 

Avec le soutien du Centre des monuments nationaux. Tirages réalisés par JS Graphics, Chicago, Illinois.

Exposition présentée à l’abbaye de Montmajour.