logo
fr en
close post
27 juillet 2017

Sara Galbiati, Peter Helles Eriksen et Tobias Selnæs Markussen

PHENOMENA, RÉALITÉS EXTRATERRESTRE
Quelle est la nature du phénomène ovni ? A-t-on affaire à une histoire commercialement rentable, à une illusion et à ses conséquences sociales, à un mythe religieux ou encore à un phénomène physique ?

 

Par le biais d’une enquête approfondie et l’analyse d’un grand nombre de données sur les extraterrestres et les ovnis, Phenomena examine le besoin de croyance des humains. L’exposition tente d’interpréter la quête éternelle de substance de l’homme moderne et sa terreur face à l’absence de sens.

 

À travers un voyage en forme d’enquête dans les États du Nevada, du Nouveau-Mexique et de l’Arizona, Tobias Selnaes Markussen, Sara Galbiati et Peter Helles Eriksen documentent cette religion alternative, une religion dans laquelle ni Dieu ni l’humanité n’occupent le centre de l’univers.

 

Les trois photographes présentent ici pour la première fois au public le matériau empirique qu’ils ont rassemblé. Les visiteurs sont poussés à porter un regard critique sur leurs recherches, dans la mesure où la complexité du sujet et le flux constant d’informations qui évoluent sans cesse permettent de combiner ces éléments d’une infinité de manières différentes.

 

En adoptant une approche anthropologique, l’objectif du trio était de rassembler un maximum d’informations tout en s’efforçant de ne jamais porter de jugement lors de leurs entretiens avec les informateurs. Selon eux, cette approche maximise les chances d’exhumer des informations à même d’être utilisées pour construire une nouvelle interprétation de ces phénomènes.

 

Cette méthode a eu un immense impact sur le matériau collecté et les propos des informateurs. Certains éléments sont contradictoires ; peut-être certains d’entre eux sont-ils faux. L’exposition y gagne une dimension fictionnelle, malgré un travail en lui-même entièrement basé sur la réalité.


Publication : Phenomena, André Frère Éditions, 2016.
Tirages réalisés par Picto, Paris.
Encadrements réalisés par Plasticollage et Circad, Paris.
Exposition présentée à Ground Control.