logo
fr en

Arles 2015

Hybridation, contamination, confrontation, friction…, la photographie se réinvente par contact, au croisement des disciplines et des tendances.
Aujourd’hui encore, elle continue de nous surprendre par sa capacité à mobiliser des enjeux artistiques mais aussi sociaux, culturels, historiques…
Et les bien nommées Rencontres de la photographie agissent comme une caisse de résonnance, se faisant l’écho et le promoteur des pratiques artistiques tant historiques que contemporaines.

Le festival propose à la fois des rétrospectives majeures (Stephen Shore), la relecture de travaux de grands maîtres de la photographie (Walker Evans), des formats nouveaux (Total Records, la grande aventure des pochettes de disques photographiques), des collections étonnantes (celles de Jean-Marie Donat et de Wouter Deruytter), des nouvelles approches documentaires (Le tourisme de la désolation d’Ambroise Tézenas, Corée du Nord, une vie entre propagande et réalité d’Alice Wielinga, Congo d’Alex Majoli et Paolo Pellegrin, Les Paradis, rapport annuel de Paolo Woods et Gabriele Galimberti ou encore Affaires privées de Thierry Bouët), des collaborations interdisciplinaires inédites (Martin Parr / Matthieu Chedid, Edward S. Curtis / Rodolphe Burger), au coeur d’une programmation festive et riche tout au long de l’été.