logo
fr en

Photographie argentine

Une promenade à travers la richesse de la photographie Argentine…

En 2010, exposé pour la première fois en France, le grand artiste plasticien León Ferrari était l’invité d’honneur des Rencontres d’Arles. Ses détournements de photographies ou de cartes postales sont le prétexte pour cette rétrospective. Installée dans la chapelle Sainte-Anne par le commissaire argentin Andrés Duprat, l’exposition regroupait installations, dessins, sculptures qui expriment son anticléricalisme, et sa défiance vis-à-vis des dictatures. Dans la salle des Tapisseries du cloître Saint-Trophime étaient présentés les touchants clichés de l’Argentin Augusto Ferrari, le père de León, photographies préparatoires à la réalisation de fresques peintes dans l’église San Miguel à Buenos Aires.

Entre la difficile et douloureuse traduction de l’histoire récente et la recherche d’une identité « latino », la photographie argentine contemporaine était représentée par cinq autres artistes au pavillon des Forges du Parc des Ateliers (Rencontres d’Arles 2010) : Leandro Berra, Marcos Adandia, Gabriel Valansi, Marcos López et Sebastiano Mauri, et dans d’autres promenades : Oscar Bony et Augusto Ferrari (Argentique), David Lamelas (Rock).