logo
fr en
close post
3 juillet 2014

Trésors de l’Institut de France, Anne Lacoste

PREMIERS TÉMOIGNAGES DE L’ÉGYPTE ANTIQUE (1850-1914)

Au début du xixe siècle, les travaux de l’Institut d’Egypte et le déchiffrement des hiéroglyphes révèlent la civilisation antique égyptienne qui fait dès lors l’objet d’une véritable fascination en Occident. Ses monuments antiques deviennent l’un des sujets de prédilection de la photographie, présentée comme le mode de reproduction idéal pour les sciences. Fondée en 1663 au sein de l’Institut de France, l’Académie des inscriptions et belles-lettres est la plus ancienne institution consacrée à l’étude de l’histoire antique, et joue un rôle influent dans le développement de l’égyptologie. La bibliothèque de l’Institut conserve un important fonds photographique sur l’Egypte. Ce corpus de plusieurs milliers de tirages témoigne des premières associations du médium à l’égyptologie dans la seconde moitié du xixe siècle, des premières explorations photographiques réalisées par des amateurs aux vues diffusées par les studios commerciaux en passant par l’importante production photographique, pour la plupart inédite, réalisée par les égyptologues dans le cadre de leurs travaux.

Anne Lacoste


Commissaire de l’exposition: Anne Lacoste.

Exposition réalisée grâce à l’aimable prêt, pour l’ensemble des oeuvres, de la Bibliothèque de l’Institut de France, sur une invitation de Lucien Clergue.

Encadrements réalisés par Circad, Paris.



Exposition présentée au Musée Départemental de l’Arles Antique, Rencontres d’Arles 2014.