logo
fr en
close post
20 août 2009

Adrien Missika, Prix Découverte des Rencontres d’Arles 2009

Présenté par Michel Nuridsany. Journaliste, directeur artistique des Rencontres d’Arles en 1995.


SPACE BETWEEN (INTERSTICES).

L’installation photographique Space Between (2007-2009) est composée d’images de natures diverses : documentaires, d’archives, fabriquées de toutes pièces, ou même téléchargées ou rephotographiées. On peut voir des photographies de météorite en sagex, de faux cratères martiens ou d’un contre-jour sur bâche vinyle qui donne l’illusion d’un lever de soleil au-dessus d’une mer paisible. Cette série confronte notre désir de connaissance avec les vues d’un monde spatial factice ou réel. Les images n’offrent presque aucun repère spatio-temporel. L’histoire peut se jouer sur terre ou sur une autre planète, aujourd’hui ou dans un futur lointain. Çà et là, quelques traces humaines sont données à voir (une route en spirale, un cercle en béton) mais restent trop énigmatiques pour se situer dans le temps ou dans l’espace. Le projet est présenté sous forme d’un accrochage de photographies de formats différents mais tirées et encadrées de même manière. Cet accrochage brouille les pistes en intégrant certaines vues réelles à ces mises en scène. Essayant d’écrire une fiction en images, aucune hiérarchie n’est organisée entre le matériel trouvé, celui fabriqué ou bien celui pris sur site. Elles sont ainsi liées entre elles comme une planche de bande dessinée. Comme son nom l’indique, Space Between interroge « l’espace entre » ; l’espace entre les images et les objets (rapport à l’accrochage, à l’espace d’exposition) ; espace entre les images ellesmêmes. Ainsi, toutes ces photographies sont confondues sur un plan vertical, réunies en une même histoire.

Recherches sur les archétypes, la dysotopie du monde et la représentation graphique, le travail d’Adrien Missika « déréalise » le réel, pour ensuite l’imiter artificiellement en studio. Ce travail est aussi un moyen d’engager une réflexion sur le médium photographique et sa capacité à montrer la vérité.

Adrien Missika



Adrien Missika est représenté par la galerie Blancpain Art contemporain, Genève.

Exposition présentée à la Grande Halle, Parc des Ateliers, Rencontres d’Arles 2009.