logo
fr en
close post
15 août 2006

Alessandra Sanguinetti, Les aventures de Guille et Belinda et l’énigmatique signification de leurs rêves

Proposée par Yto Barrada pour le Prix Découverte 2006.

Dans les terres agricoles près de Buenos Aires en Argentine, Alessandra Sanguinetti a réalisé une série de photographies On the Sixth Day (Le sixième jour) sur la relation symbiotique entre les fermiers, leurs animaux et la terre.


Lors de ce travail, elle a rencontré Guille et Belinda dont les familles vivent et travaillent dans des fermes. Les deux cousines avaient dix et neuf ans quand elle a commencé à les photographier, tentant de peindre les transformations psychologiques et physiques de ces deux enfants en train de devenir adultes.  Au lieu d’un récit documentaire plus traditionnel sur ces deux fillettes grandissant dans un environnement rural, elle s’est concentrée sur les délires et rêves de leurs imaginations actives.

Sanguinetti écrit : « J’ai tenté d’interpréter la fin de leur enfance en pénétrant leurs espaces imaginaires. Ce temps où leurs rêves, fantaisies et peurs se fondent en douceur dans la vie réelle s’achève, et les photographies que j’ai faites tentent de cristalliser cet espace éphémère personnel et libre. »

La série d’images présentées ici sous le titre The Adventures of Guille and Belinda and the Enigmatic Meaning of Their Dreams (Les aventures de Guillie et Belinda et l’énigmatique sens de leurs rêves) atteste non seulement d’une étroite collaboration entre photographe et sujet mais aussi d’une relation intime développée sur cinq ans.


Au départ, Sanguinetti photographiait les jeux de Guille et Belinda, sans beaucoup intervenir. Tandis que les deux filles se sentaient mieux devant l’appareil, leurs improvisations devenaient plus impliquées et leurs numéros plus inventifs. Sanguinetti a travaillé dans une grande proximité, les aidant à traduire leurs idées en images en mettant en scène les improvisations où elles représentaient leur perception d’elles-mêmes. À travers cette activité, Guille et Belinda devinrent les stars de leur propre réalité, jouant comédies, drames, fantaisies et fables en abondance. Seulement limitées par leurs imaginations, elles inventèrent leurs costumes et accessoires, utilisant des jouets et objets de tous les jours, prenant leurs maisons et la campagne environnante comme toile de fond. En plus des scènes élaborées que Guille et Belinda concoctaient, Sanguinetti leur donnait des livres et autres matériaux pour les inspirer à réinterpréter, dans leur style inimitable, d’autres œuvres littéraires ou plastiques.


Sanguinetti écrit : « C’est en leur accordant de l’attention et en leur donnant un espace où révéler et jouer leurs peurs et rêves personnels, qu’il m’a été possible d’entrer dans ce monde qu’autrement elles auraient gardé pour elles et qui aurait finalement disparu. » À mesure que Guille et Belinda mûrissaient, leurs rêves et leurs fantaisies devenant également moins espiègles et capricieux et plus enracinés dans le pratique et l’inévitable. En concevant des images d’elles-mêmes en mariées, mères, personnes prenant soin des autres, elles commencèrent à jouer les rôles qu’elles devraient événtuellement assumer.


En 1839 William Henry Fox Talbot inventa l’expression « art de retenir une ombre » pour décrire son processus négatif / positif qui allait devenir la base de la photographie. Depuis, critiques et historiens ont largement écrit sur le rôle métaphorique que joue la photographie en préservant le passé et en fixant l’instant. L’enfance est une très courte période de développement et de découverte, peut-être plus encore pour Guillermina et Belinda dont les prémices de l’âge adulte sont précoces. Sans le travail de Sanguinetti, les énigmatiques rêves et fantaisies de leurs imaginations fertiles seraient peut-être passés inaperçus.


Avec ces archives d’images, aussi inexplicables que les imaginations qui ont chorégraphié leurs contenus, ce fugace reflet de la jeunesse est conservé.

Gary Hesse



Exposition présentée au Magasin Electrique, Rencontres d’Arles 2006.