logo
fr en
close post
22 août 2005

David Balicki, Portraits Arlésiens

Visages arlésiens… Portraits citoyens


Dans les portraits de commande, lorsque la personne photographiée découvre son image, elle se pose le plus souvent la question de la ressemblance ; elle essaie de retrouver l’image qu’elle a d’elle-même. Ma pratique du portrait tend au contraire vers des photographies qui s’éloignent de l’image que le modèle souhaite imposer et qui révèlent ce qui n’est pas immédiatement visible ou reconnaissable chez une personne : un aspect caché de la personnalité, la structure d’un visage, l’étrangeté d’une posture… Pour y parvenir, j’essaie d’impliquer mes sujets dans le processus de prise de vue, de capter leur attention et si nécessaire de les déstabiliser, notamment grâce à une utilisation conjointe du noir et blanc, du flash et d’objectifs qui permettent de s’approcher très près. La séance de pose doit être une expérience singulière entre deux personnes dont aucune ne sait exactement à l’avance ce qui va en ressortir, un portrait réussi étant souvent un portrait inattendu.


David Balicki 


Exposition réalisée avec la collaboration du Club de la Presse d’Arles et le soutien du Laboratoire Dupon.

Exposition présentée à l’église des Trinitaires, Rencontres d’Arles 2005.