logo
fr en
close post
12 août 2008

Ethan Levitas, Untitled / This is just to say

  Depuis 2004, je photographie le métro de New York. Au départ, j’étais fasciné par les incroyables surfaces des wagons. Battues par le passage, maculées d’écritures secrètes et reléguées en bout de lignes, loin du centre, les rames de métro semblent elles-mêmes raconter une histoire insolite. J’ai photographié les trains comme des sujets individuels dont la « vie » et les « expressions » portent la marque d’une époque et d’un lieu particulier. Chaque train livre son témoignage, matériel et métaphorique.

Viennent ensuite les passagers, les trains sont constamment en mouvement tandis que je les photographie, je me sens inextricablement lié aux individus qu’ils transportent. Épaule contre épaule, pressés les uns contre les autres ou contre les vitres, chacun défile devant moi, figé par un flash. Seul dans une ville de 8 000 000 d’habitants, seul alors qu’il y a sûrement quelqu’un à quelques centimètres, chacun est seul mais avec moi, en contact avec moi, ne serait-ce qu’un instant. Et pourtant, à cet instant, et à tous ces instants, quelque chose de plus grand et d’impalpable germe. Juste pour dire « nous ».

Dans son entier, cette uvre est un portrait, pas uniquement de gens et de lieux, mais plutôt de passage et d’échange, de connexion et de contradiction mais finalement, une fois le voyage terminé, de conversations qui pourraient et devraient avoir lieu.

Ethan Levitas



Artiste présenté par Elisabeth Biondi. 

Exposition présentée à la Grande Halle, Parc des Ateliers, Rencontres d’Arles 2008.