logo
fr en
close post
24 août 2005

Gillian Wearing, Album

Nominée par Ute Eskildsen pour le Prix Dialogue de l’Humanité 2005.


Il s’agit d’une série d’autoportraits pour lesquels l’artiste endosse la personnalité de divers membres de sa famille, dont Autoportrait comme ma mère, Jean Gregory et d’autres images à partir de sur son frère, son père, sa sœur, son oncle et Gillian Wearing elle-même adolescente.

Puisant dans des photos familiales dont les sujets revêtent tout l’espoir et tout l’optimisme de la jeunesse, ces portraits enquêtent sur l’empreinte psychologique de la famille. Nous sommes tous plus ou moins le produit de notre famille, influence que Wearing explore à travers ces autoportraits.

À l’aide d’accessoires, prothèses et mises en scène diverses, Wearing s’efforce d’adopter l’identité de chacun de ses personnages ainsi que d’elle-même plus jeune. Ainsi le masque devient-il source à la fois d’exploration et d’inspiration.

Parmi ses dernières expositions personnelles : « Mass Observation », exposition itinérante, au Museum of Contemporary Art, Chicago, au Musée d’Art Contemporain de Montréal, et au ICA de Philadelphie ; « Trilogy » à la Vancouver Art Gallery, Vancouver ; « Sous influence » au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris ; et « Gillian Wearing » à la Serpentine Gallery, Londres.



Exposition présentée au Magasin Electrique, Rencontres d’Arles 2005.