logo
fr en
close post
13 août 2010

Hans-Peter Feldmann, Rencontres d’Arles 2010

Hans-Peter Feldmann est l’un des artistes les plus influents de sa génération. En évitant à tout prix le formalisme, il se méfie de toute facilité de style et travaille depuis plus de trente ans à légitimer des formes artistiques jusqu’alors perçues comme inconséquentes, des images de la vie quotidienne aux albums photo. Dans les années 1980, Feldmann se détourne du milieu de l’art pour divers autres projets : vente par correspondance de dés à coudre, ouverture d’un magasin à Düsseldorf, manufacture de jouets en étain, ou encore une activité d’édition de livres d’artistes.

Hans Ulrich Obrist

Hans-Peter Feldmann travaille habituellement avec des images trouvées mais, pour produire 100 ans, il a pris les photographies lui-même. La série est composée de 101 portraits de personnes de sa famille et d’amis : une personne pour chaque année de la vie – par optimisme, une vie longue de cent ans – en commençant avec un bébé âgé de huit jours, jusqu’à une dame de cent ans. Lorsque Feldmann ne trouve pas une personne de l’âge recherché parmi ses amis ou sa propre famille, il se tourne vers les amis de ses amis. Il a mis trois ans pour réaliser cette série : parfois il a dû attendre un an pour qu’un de ses modèles atteigne l’âge désiré. La série finale a été sélectionnée à partir des images d’environ 130 personnes. L’intention de Feldmann, qui approche lui-même des soixante-dix ans, est d’établir sa position au sein du groupe de gens qui constituent son entourage personnel et de se situer ainsi dans une chronologie.


Artiste présenté par Hans-Ulrich Obrist et Philippe Parreno.

Exposition présentée à l’Atelier de Mécanique, Parc des Ateliers, Rencontres d’Arles 2010.