logo
fr en
close post
12 août 2008

Jamie Isaia, The in and between

  Cette série d’autoportraits de Jamie Isaia illustre un état de refoulement psychologique qui fait écho au conflit intérieur, entre identité physique, quarantaine affective, répression sexuelle et à la révolte ainsi générée. Le spectateur est conquis par la palette, la forme des compositions et le caractère pictural des images, invitations aux instants de paix intérieure, noyés dans les perspectives instables apparentes.

The In and Between suit une femme sans visage, à l’identité masquée par ses propres gestes ou par le positionnement stratégique d’objets ou du cadre. Elle est le narrateur visuel de conflits intériorisés. Elle laisse parfois échapper des accès d’émotion typiquement féminins. Elle évoque souvent les tiraillements psychologiques informulés mais palpables par les publics féminin et masculin à travers l’atmosphère et le mouvement. Une fois l’image apprivoisée, le spectateur découvre la crise émotionnelle cachée derrière l’apparente douceur du cliché et participe alors avec elle à ces moments de folie et aux incroyables éclairs de lucidité qui les ponctuent.



Tirages réalisés par Dupon Digital Lab.


Artiste présentée par Caroline Issa et Masoud Golsorkhi. 

Exposition présentée à la Grande Halle, Parc des Ateliers, Rencontres d’Arles 2008.