logo
fr en
close post
26 août 2009

Jean-Christian Bourcart, Rencontres d’Arles 2009

Jean-Christian Bourcart s’installe à New York en 1997 après une formation en photographie et en psychologie. Ses images, habitées par des motifs récurrents (transgression, clandestinité, obsession, mouvement), cherchent toujours à dévoiler les mondes secrets des gens, leurs activités, leurs traces. La série Traffic (2003), à travers des portraits d’automobilistes bloqués dans les embouteillages de New York, montre l’attente et l’enfermement et cherche une certaine dialectique du « très près » et de l’infranchissable, par la présence des vitres et celle de l’objectif. Stardust, réalisée dans un cinéma à New York, en 2006, est une série d’« images primordiales », faites à la source de la projection, quand elle traverse la vitre qui sépare la cabine de projection de la salle.


Hélène Chouteau, « Jean-Christian Bourcart », présentation des sélections du Prix Photo du Jeu de Paume, Galerie nationale du Jeu de Paume, Paris, 2006.

Jean-Christian Bourcart est représenté par l’agence Rapho et VU’ la galerei à Paris et par la galerie Andrea Meislin à New York.


Exposition organisée par la Galerie VU’.
Exposition présentée au Capitole, Rencontres d’Arles 2009.