logo
fr en
close post
3 août 2009

Jim Goldberg, Raised by wolves

Pendant dix ans, Jim Goldberg a suivi de près et documenté des adolescents fugueurs dans les rues de San Francisco et Los Angeles. Avec un livre épique et une exposition itinérante, il enrichit le style documentaire de photographies originales, de textes et de divers autres éléments tels que des images fixes provenant de films de vacances, des clichés familiaux, dessins, journaux intimes et des objets personnels abandonnés. A travers ce travail, Goldberg raconte des histoires profondément humaines, s’intéressant à la beauté et à la complexité de la vie qui perdure malgré les formes insidieuses d’une pauvreté spirituelle et sociale. Cette oeuvre met en évidence les façons compliquées dont les gens luttent pour affirmer leur dignité et leur intégrité lorsque les circonstances sociales, le temps et les situations leur font obstacle. En effet, la vie et la mort de Tweaky Dave, le personnage principal de cette série, pourrait être une métaphore du déclin inévitable d’une société qui n’offre à sa jeunesse aucun idéal ni religion autre que la consommation.



Jim Goldberg est représenté par la galerie Pace/MacGill à New York et la galerie Stephen Wirtz à San Francisco ; ainsi que par Magnum Photos.

Encadrements réalisés par Circad, Paris.


Exposition « Ça me touche, Les invités de Nan Goldin » présentée à l’Atelier de Mécanique, Parc des Ateliers, Rencontres d’Arles 2009.