logo
fr en
close post
4 août 2009

Joan Fontcuberta, Blow up blow up

Blow up Blow up, nouveau projet de Joan Fontcuberta, prend son point de départ du film de Michelangelo Antonioni (1966) où le cinéaste s’intéresse à la frontière entre la réalité objective – celle que l’on serait tenté de faire correspondre à la photographie – et l’illusion, par le biais d’un hétérodoxe assassinat.

À partir des photogrammes d’un duplicata en 35mmdu film, Fontcuberta nous propose l’action de continuer l’agrandissement des négatifs audelà du point où Thomas, le personnage principal, s’était arrêté. À travers des agrandissements qui surpassent notre taux d’intelligibilité, toute référence à la scène initiale est perdue pour faire émerger toute l’information intrinsèque au support filmique (le grain, les taches, les égratignures, les imperfections).

Ainsi, Fontcuberta nous conduit au degré zéro du matériel filmique et, en passant au travers de toute possible signification, il pointe du doigt le caractère de la représentation elle-même en tant que tension entre événement et représentation, entre document et fiction, entre expérience et image.



Exposition organisée avec la collaboration de la galerie Angels Barcelona.


Exposition présentée à l’Atelier de Forges, Rencontres d’Arles 2009.