logo
fr en
close post
21 août 2012

La collection de Jan Mulder, Panorama de la photographie Latino-Américaine

La collection de photographies Jan Mulder à Lima, au Pérou, a débuté en 2002 comme une aventure dans le domaine de la création visuelle à partir de ce médium, représenté dans toute sa diversité. Par la suite, la fondation d’un centre d’enseignement et de promotion de la photographie d’art au Pérou a constitué une motivation supplémentaire. Le point de vue adopté a toujours été international, ouvert aux oeuvres contemporaines comme aux tirages historiques. 

Cette exposition présente plusieurs oeuvres réalisées par des auteurs latino-américains de la collection. À travers cette sélection, l’objectif était de mettre en valeur le dynamisme de la jeune production photographique de la région, et de révéler la richesse des pratiques qui la caractérisent. Source d’images et de tirages magnifiques, la photographie argentique compte toujours de fidèles partisans. Quant aux outils numériques, ils ont enrichi l’approche créative du traitement des images, en offrant aux photographes actuels un degré d’intervention plus large au cours du processus du tirage.

Les travaux ont été choisis dans l’intention de célébrer un esprit de redécouverte du temps et de l’espace, qui guide la collection pratiquement depuis sa création. Les oeuvres de célèbres photographes du continent y côtoient celles de jeunes talents prometteurs.


Comme les visiteurs le noteront, le résultat s’éloigne radicalement des représentations liées aux images d’actualités ou au reportage politique.

Le projet vise plutôt à embrasser des propositions artistiques dérivées des usages récents du style documentaire, sans oublier les mystères du portrait et le caractère potentiellement allégorique des constructions à partir d’images d’archives. C’est la perspective mise en exergue dans cette exposition, que rehausse la présence de chefs-d’oeuvre de la collection, associés à de grands noms de l’histoire de la photographie en Amérique latine.

La sélection permet par ailleurs de mieux apprécier la photographie péruvienne, peu connue dans le champ historique aussi bien que contemporain, alors qu’elle représente une des plus solides traditions photographiques en Amérique latine.

Jorge Villacorta


Exposition présentée au Palais de l’Archevêché, Rencontres d’Arles 2012.