logo
fr en
close post
5 juillet 2004

Lucien Clergue aux Rencontres d’Arles 2004

Qui ne connaît pas les photographies de nus et de corridas arlésiennes de Lucien Clergue ? Lors de ce 35ème anniversaire des Rencontres, il nous a semblé que leur cofondateur méritait un hommage.

Chaque photographe est un collectionneur. Il conserve des tirages, négatifs, affiches, invitations, tout ce qui peut constituer un support photographique… Aussi avais-je, en préparant une exposition sur Lucien Clergue, l’intuition que des découvertes passionnantes m’attendaient. Lucien Clergue s’est effectivement révélé être de ceux qui sont incapables de se séparer de quoi que ce soit. Tout en coins et recoins, sa maison et son atelier arlésiens abritaient des archives comportant toute l’histoire de l’accession de la photographie au statut d’art à part entière dans les années 70.

Proche de Picasso et de Cocteau, bien avant de rencontrer les grands de la photographie, il avait pu les solliciter pour ses livres radicaux des années 50 et 60. Bien sûr, il a conservé tous les dessins et les écrits qu’ils lui prodiguèrent. Tous les laissez-passer de presse pour les corridas qu’il a photographiées, les affiches et les autres souvenirs ont aussi été retrouvés.

Impressionné par le succès du Festival d’Avignon, Lucien Clergue pesait l’idée d’une manifestation à Arles. De « festival des arts » en 1969, les Rencontres se muaient, dès 1970, en une célébration de la photographie traduisant toute la passion et la volonté de Clergue et des cofondateurs, Jean-Maurice Rouquette, directeur du Musée Réattu à Arles, et l’écrivain Michel Tournier. Il s’agissait alors du tout premier festival de photographie au monde.

À mesure que les Rencontres prenaient « de l’allure », les dons et échanges d’œuvres se multipliaient avec les photographes de passage à Arles. Lucien Clergue possède ainsi une importante collection, dont nous présentons une sélection.

L’exposition comprend de nombreux tirages d’époque de ses travaux personnels, ainsi que des images plus récentes. Elle montre également des images du photographe travaillant ou accompagné de visiteurs célèbres, et ses propres photos prises durant ses activités en faveur des Rencontres.

Cette exposition invite les amateurs et le public à porter leur attention sur le rôle fondamental de Lucien Clergue en faveur de la création et la valorisation du patrimoine photographique.


Martin Parr




Exposition présentée à l’Abbaye de Montmajour, Rencontres d’Arles 2004.