logo
fr en
close post
17 août 2008

Patrick Box, Salin-de-Giraud, l’Empire du Sel

Exposition proposée par le museon Arlaten


Au milieu du XIXe siècle, autour de l’étang de Giraud en pleine Camargue, est créé un complexe industriel fondé sur l’extraction du sel de mer. Il constituera le plus vaste salin industriel du littoral méditerranéen, couvrant plusieurs milliers d’hectares. C’est dans cette partie isolée du delta du Rhône que va naître l’agglomération ouvrière de Salin-de-Giraud, entièrement réalisée sur un plan patronal et inspirée de l’idéologie sociale de la deuxième moitié du XIXe siècle.

La particularité de ce village du « bout du monde » – cité ouvrière au fin fond de la Camargue, entre la pointe de Beauduc et le Rhône – fit l’objet d’une étude ethno-photographique réalisée dans les années 1980, par Marie-Hélène Guyonnet, ethnologue (IDEMEC, Aix-en-Provence) et Patrick Box, photographe, dont les travaux portent sur des thèmes de société, en particulier sur les rapports de l’homme au monde du travail.

Aujourd’hui, alors que la Camargue vit la fin de son industrie salinière, ils opèrent un retour à Salin, continuant le dialogue de mots et d’images établi il y a vingt ans. L’exposition présentée au Museon Arlaten, musée départemental d’ethnographie des Bouches-du-Rhône, révèle la singularité de ce paysage modelé par l’activité salinière qui, entre corons étincelants, falaises cristallisées et machines immobiles, laisse entrevoir le travail de l’homme et l’oeuvre de la nature mêlés.




Exposition présentée au Museon Arlaten, Rencontres d’Arles 2008.