logo
fr en
close post
6 juillet 2004

Serge Plantureux et les étudiants de l’ENSP

Comment présenter des photographies anciennes ?

Comment présenter une collection ?

Comment utiliser les photographies pour une création contemporaine? 



Propositions des élèves de
l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie



Serge Plantureux se propose d’explorer Arles et ses environs, à la recherche de photographies vernaculaires sans valeur apparente, mais qui demeurent intéressantes par leur témoignage historique ou esthétique qu’elles apportent., historique ou esthétique.

Ce marchand de livres rares arpente le monde depuis 25 ans, un œil sur les livres, un autre sur les photos, toujours en quête des trouvailles les plus folles, , du Manuscrit trouvé à Saragosse (XVIIIe siècle) à l’un des premiers portraits photographiques de 1840.

Comment définir l’intérêt ou la valeur d’un livre ou d’une photographie ? Il s’agit souvent de la qualité de son état de conservation, mais aussi la richesse de son histoire, l’originalité de son voyage… À travers les archives d’entreprises ou les journaux locaux, chez les collectionneurs, les marchands, dans les entrepôts d’Emmaüs, il espère interroger ces photographies anciennes pour les faire revivre. Comment appréhender, analyser et présenter des tirages anciens, souvent, peu contrastés, et éventuellement détériorés par l’outrage du temps? 

C’est grâce à la collaboration des étudiants de l’école nationale supérieure de la photographie que l’exposition présente huit solutions de mises en espace des photographies retravaillées.




Exposition présentée au Magasin Electrique, Parc des Ateliers, Rencontres d’Arles 2004.