logo
fr en
close post
15 août 2006

Wang Qingsong, Vie splendide

Proposé par Vincent Lavoie pour le Prix Dialogue de l’Humanité 2006.


Le mot d’ordre actuellement en Chine est « Un changement par an, un grand changement tous les trois ans et une transformation méconnaissable en cinq ans. » Slogan qui reflète la passion à tous les niveaux de la société chinoise, pour le changement social rapide. Tout le monde veut sa part de cette modernisation grande vitesse.

En tant qu’artiste, je cherche à mettre le doigt sur les contradictions d’une société portée au changement radical dans sa folle quête d’un nouveau mode de vie. À la manière d’un journaliste, je construis des histoires qui véhiculent ma critique de la modernisation actuelle. Follow Me (2003), par exemple, raconte les dérives d’un système d’éducation devenu une industrie lucrative en Chine, Competition (2004) ; est une réflexion sur la dure concurrence qui règne entre blocs commerciaux, comme autrefois entre factions politiques ; Fotofest (2005) se penche sur la commercialisation de l’art ; Dormitory raconte la confusion et l’impossibilité de communication entre personnes qui partagent le même dortoir ; Dream of Migrants parle des rêves et des idéaux d’une population sans attaches qui investit les grande villes. Globalement donc, je m’intéresse beaucoup aux conditions de vie et aux mentalités de gens de diverses identités dans un pays subissant des mutations rapides. J’espère que mon travail va transmettre cette confusion, ces contradictions et ces idéaux et ainsi rappeler aux gens les gains et les pertes que tout cela entraîne. 

Wang Qingsong



Exposition présentée au Magasin Electrique, Rencontres d’Arles 2006.